Catégories de plaques minéralogiques au Québec

Categories de plaques mineralogiques au QuebecLes plaques minéralogiques québécoises sont des dispositifs permettant d’identifier facilement les véhicules appartenant aux parcs auto de Québec. En lisant ces panneaux en aluminium ou en plexiglas, vous pourrez relever divers indices. En vous reportant à notre article, vous y découvrirez les différentes catégories de plaques des voitures circulant dans cette province à l’est du Canada. En lisant attentivement notre rubrique, vous saurez reconnaître les critères que renferment les plaques se rattachant au parc auto de la Belle Province.

Véhicule de promenade à usage personnel

On distingue trois types de plaques d’immatriculation pour les voitures classées en véhicules de promenade : Les plaques sans préfixe, avec préfixe et les plaques fixées sur des véhicules appartenant à des radioamateurs.

Plaque sans préfixe

Ces plaques composées de deux blocs de chiffres et de lettres sont attribuées à des véhicules de promenade et des habitations motorisées. Le premier véhicule utilisé à des fins personnelles appartient aux particuliers et disposé au transport d’au moins 9 personnes. Le second type de voiture, l’habitation motorisée est un véhicule automobile dont le poids net ne dépasse pas 3 tonnes. Le mobile home est aménagé en logement de façon permanente.

choisir une bonne assurance voiture

Plaque avec préfixe

Ces plaques peuvent appartenir aux membres du corps consulaire ou corps diplomatique. Ils sont facilement identifiables par leur plaque commençant par CC ou CD.

Plaque appartenant à un véhicule de radioamateur

Les titulaires d’une licence de radioamateur au Québec sont reconnaissables par le numéro d’immatriculation de leur voiture de promenade commençant par VE2 ou VA2.

Véhicule électrique

Les Québécois qui roulent dans des véhicules électriques, que ce soit des modèles hybrides rechargeables ou entièrement électriques suivent une immatriculation identique à celle des véhicules de promenade, autobus ou voiture commerciale dont le poids net est inférieur à 3 tonnes. Ces moyens de transport écologique sont équipés d’une plaque avec lettrage vert portant le pictogramme des véhicules électriques situés en bas à gauche de la plaque. Le dispositif d’identification est délivré chez certains concessionnaires vendant ce type de voitures ainsi que dans les points de service de la Société.

Plaque de taxi au Québec

Les plaques de voiture taxi au Québec commencent toutes par T. On peut relever plus d’indices en lisant les plaques travaillant dans le berceau de l’Amérique française. Les deux chiffres suivant le préfixe T de l’immatriculation des modèles de dispositif des voitures de transport non spécialisé indiquent le numéro de l’agglomération où le permis de propriétaire du véhicule a été délivré. Les taxis spécialisés et les limousines doivent avoir un permis de transport spécial délivré par la Commission des transports du Québec. Leurs plaques commencent par TS. Pour ce qui est des taxis spécialisés dans le transport avec accompagnement, ces véhicules sont équipés d’une plaque dont le numéro de série débute par TB.

Plaque d’immatriculation de camions, véhicules routiers et véhicules de ferme au Québec

Ces imposants engins doivent disposer d’une plaque minéralogique marquée par un préfixe L en début du numéro de série. Ce genre de plaque concerne les véhicules routiers et les camions, camionnette ou fourgonnette appartenant à un paysan et dont l’utilité est exclusive au transport de produits ou de matériels agricoles. Pour l’immatriculation des véhicules de ferme, il faut que son poids net dépasse 3 000 kg.

Autobus et minibus

Les autobus et minibus circulant au Québec sont équipés d’une plaque dont l’immatriculation commence par un A. Ce type de plaque est réservé aux autobus et minibus privés assurant le transport de personnes sans appointements ainsi que les véhicules de transport public. Ces derniers effectuent le transport de personnes contre rémunération excepté pour le transport des écoliers.

Autres catégories de plaques d’immatriculation visibles sur les véhicules québécois

Les numéros de série commençant par C indiquent plusieurs catégories de véhicules. Ce préfixe est exclusif aux moyens de transport à circulation restreinte, cela signifie qu’ils ne peuvent pas rouler sur tous les réseaux routiers du Québec. Les plaques C sont attribuées aux véhicules destinés au transport dans les régions éloignées, les tracteurs de ferme, les motoneiges qui ont un poids net supérieur à 450 kg ainsi que d’autres engins à moteur qui peuvent uniquement circuler dans les zones limitées à 70 km/h.

Les plaques minéralogiques amovibles débutent par X et ne sont utilisées que sous certaines conditions.

Les remorques au Québec doivent porter une immatriculation avec un préfixe en R.

Les véhicules routiers prévus spécialement pour circuler sur un terrain privé doivent avoir une petite plaque d’immatriculation commençant par V. Les engins catégorisés en petite plaque V sont les véhicules sur chenilles mécaniques, motoneige pesant moins de 450 kg, les véhicules servant dans les gares, les ports et aéroports.

La plaque F indique divers véhicules comme les véhicules commerciaux de moins de 3 tonnes, les petites camionnettes ou fourgonnettes travaillant à la ferme, les voitures appartenant à une autoécole, certaines voitures routières pour le transport d’écoliers, souffleuse à neige, corbillard, ambulance, dépanneuse…