Plaque d’immatriculation en Espagne

Une plaque minéralogique espagnole est un moyen permettant de faciliter l’identification des véhicules originaires de la péninsule espagnole. Ce dispositif doit répondre à certaines caractéristiques pour être homologué. Pour tout savoir sur la plaque d’immatriculation espagnole, je vous invite à lire notre article d’information relatif à ce sujet. De format tout à fait conventionnel et affichant différents chiffres et lettres, elles sont facilement reconnaissables avec la lettre E sur le côté gauche.

Caractéristiques de la plaque minéralogique espagnole

Le dispositif d’identification des véhicules appartenant au parc auto espagnole doit correspondre à certains critères : la dimension et l’homologation des caractères. Ainsi, la plaque doit mesurer 52 x 11 cm, excepté pour celle des motos qui sont au format carré. Quant à l’inscription des caractères alphanumériques, ces derniers sont inscrits en noir sur un fond blanc. Autre signe distinctif des plaques d’immatriculation d’une voiture espagnole, sa plaque contient à sa gauche la bande bleue contenant le drapeau étoilé européen et la lettre E qui est le code international des plaques minéralogiques propres à l’Espagne.

Mode de numérotation actuelle des plaques d’immatriculation espagnole

Le 18 septembre 2000 a marqué un grand changement dans la numérotation des plaques de ce pays d’Europe occidental d’une superficie de 504 782 km² et qui recense près de 46 millions d’habitants. La numérotation actuelle suit le modèle de système d’immatriculation des véhicules européens. Ces nouveaux modèles de plaques exclus dans la combinaison de chiffres et de lettres, les codes distinctifs mentionnant la province d’origine de l’automobile présente dans les anciennes plaques. Ce modèle en vigueur suit le modèle 4 chiffres + 3 lettres. Aucune voyelle n’est utilisée, seules les consonnes (à l’exception de Q, Ñ et Y) y sont mentionnées pour la numérotation.

choisir une bonne assurance voiture
Plaque immatriculation en Espagne

Exemple plaque d’immatriculation en Espagne

Les plaques d’immatriculation espagnole spéciales

Il existe certains indices permettant de reconnaître l’appartenance de la voiture. Plusieurs combinaisons de lettres disposées avant la série de chiffres révèlent de précieuses informations sur le véhicule.

Plaques blanches

Si lors de vos éventuels voyages en Espagne vous apercevez une voiture disposant d’une plaque de contrôle commençant par :

  • CNP : elle appartient à la police nationale
  • FAE : Force alliée en Espagne
  • MMA : Ministère de l’Environnement
  • PME : Administration
  • EA/ET : Armée de l’air/de terre
  • FN : Forces navales
  • MF : Ministère des Travaux Publics
  • E et couleur de police en rouge pour désigner les véhicules spéciaux tels que les machines de chantiers, quads…
  • H : Véhicules historiques

Si la plaque minéralogique commence par PGC, elle désigne son appartenance à la Garde Civile. En revanche lorsque la plaque commence par PGC et se termine par :

  • B, C, G, H ou S, cela signifie qu’elle appartient aux services généraux
  • C ou D détachements
  • EE ; Services spéciaux
  • F : Photocontrôle
  • I : Renseignements
  • J, K, L, V, W, Y : Motos
  • M : Marchandises
  • N, O, Q ou T : Véhicules tout terrain
  • P : Bus cellulaires
  • R : représentation
  • X : Side-cars
  • Z : Véhicules spéciaux

Plaques rouges

Les plaques d’immatriculation en Espagne ne sont pas toutes blanches. Dans certains cas, vous pouvez remarquer des plaques rouges, notamment lorsque vous croisez des :

  • Remorques de camions, la plaque rouge commence par un R, l’écriture est en noire
  • Voitures appartenant au corps diplomatique dont l’immatriculation commence par les lettres CD, la police d’écriture est en blanc
  • Auto qui a une plaque provisoire ou des tests-cars : les plaques rouges en lettres blanches commencent par S ou V

Codes couleur des plaques utilisées en Espagne

Il n’est pas rare de remarquer des plaques minéralogiques de différentes couleurs comme des panneaux d’identification de voiture en bleu, vert ou jaune. Ces codes permettent de simplifier l’identification d’une voiture spéciale. Ainsi, une plaque bleue commençant par OI signifie que la voiture est rattachée à un Organisme International. Les plaques vertes avec CC au début de la combinaison alphanumérique désignent son appartenance au Corps Consulaire. Si cette même couleur commence par un P et que les lettres sont blanches, il s’agit d’une plaque provisoire pour une automobile d’importation qui n’a pas été dédouanée. La plaque d’immatriculation espagnole jaune peut indiquer deux choses :

  1. Si elle débute par TA, elle appartient à un Employé consulaire avec passeport de service (Technique Administratif)
  2. Les cyclomoteurs et motos dont la puissance est inférieure à 50 cm3 sont caractérisés par une petite plaque de couleur jaune et dont la combinaison commence par C

Le modèle de numérotation des plaques espagnoles en vigueur en 2000 est inspiré du nouveau SIV du reste de l’Europe. Les possibilités de ce système permettent d’immatriculer plus de 80 millions de véhicules.

Obtenir une plaque d’immatriculation en Espagne

Les expatriés qui s’installent en Espagne doivent rapidement procéder au changement de plaque d’immatriculation de leur voiture. Cette procédure doit être accomplie dans les six mois suivant le déménagement. L’immatriculation nécessite la présentation du certificat de conformité européen de votre auto. Ce document est délivré par un concessionnaire local de la marque ou un constructeur de votre véhicule en effectuant une simple demande. Adressez-vous ensuite à un centre agréé d’Inspection Technique des Véhicules (ITV) pour avoir une fiche de conformité et un certificat de caractéristiques de la voiture. Après avoir accompli ces démarches d’homologation et de contrôle techniques, la procédure administrative pour une demande de changement d’immatriculation peut être enfin formulée.