Plaque d’immatriculation au Maroc

La plaque d’immatriculation au Maroc permet comme tous les types de plaques minéralogiques d’identifier les véhicules et connaître le propriétaire de ce véhicule ainsi que différentes informations relatives. Le dispositif de contrôle actuel est la suite de la série commencée en l’an 2000. Notre article vous permettra d’obtenir de plus amples détails sur les plaques marocaines. Ces plaques d’immatriculation affichent rapidement leur origine, surtout quand elles sont vues sur les routes européennes. Envie de soleil et de Baklawa traditionnelle ? C’est les voitures qu’il faut suivre.

Système d’immatriculation antérieure

L’ancien système d’immatriculation des plaques minéralogiques des véhicules circulant ou originaires du royaume alaouite date de 1983 à 2000. Durant cette période, la série se compose de quatre chiffres allant de 1 à 9 999 qui indique le numéro d’enregistrement de l’automobile. Suivent un à deux chiffres incrémentés en fonction du numéro d’archivage puis le code associé à l’identifiant de la région d’émission de la plaque. Cette identification va de 1 à 9.

Système d’immatriculation actuelle

L’immatriculation actuelle des véhicules enregistrés au pays de l’extrême couchant respecte une nouvelle norme d’immatriculation à compter de l’an 2000. Cette nouvelle configuration est composée d’une série de cinq chiffres allant de 1 à 99 999 qui correspond au numéro d’enregistrement de la voiture. Une lettre de l’alphabet arabe est incrémentée au milieu de la plaque de contrôle, ce dernier prend en compte le numéro d’enregistrement de l’automobile. Pour conclure la combinaison alphanumérique de la plaque minéralogique marocaine, le nouveau système d’immatriculation en vigueur actuellement dans le royaume chérifien termine la combinaison par l’identifiant de la préfecture d’émission de la plaque. Ces numéros vont de 1 à 88.

choisir une bonne assurance voiture
Plaque immatriculation au Maroc

Exemple plaque immatriculation marocaine

Des exemples des listes des numéros des préfectures au Maroc

En voyageant au Maroc, vous pourrez facilement reconnaitre l’origine d’une voiture en lisant attentivement sa plaque d’immatriculation. Si vous constatez que l’identifiant de la préfecture d’émission de la plaque est 1, cela signifie que la voiture a été immatriculée dans la capitale, Rabat. Si le dernier nombre est 6, cela veut dire que la voiture est originaire de Casablanca-Anfa, 12 – Mechouar-Casablanca, 72 – Casablanca-Aïn Chock, 73 – Casablanca-Nouacer, Tamariss, 74 – Casablanca-Mediouna. Si la plaque de contrôle se termine par 15 cela veut dire que le véhicule vient de Fès Jdid – Derb Dbibagh. Avec 16 comme identifiant préfectoral, cela signifie que le conducteur a enregistré sa voiture à Fès – Medina. Pour reconnaître une voiture marocaine provenant de Fès Zouagha – Moulay Yacoub, la plaque d’immatriculation s’achève par un 17. Les véhicules qui proviennent de Marrakech-Menara et Marrakech-Medina ont comme identifiant préfectoral le 26 et 27. Le 20 et 21 sont les numéros identifiants désignant les automobiles inscrites à la préfecture de Meknès-Menzah et Meknès-Ismailia.

Circulation à l’étranger des véhicules immatriculés au Maroc

Pour qu’une voiture originaire du Maroc puisse circuler à l’étranger, il faudra procéder à une modification mineure. Le propriétaire de la voiture devra inscrire le caractère latin en majuscule, la signification de la lettre correspondant à la lettre arabe. Cette précision doit être affichée visiblement sur la plaque d’immatriculation en dessous du symbole arabe.

Frais d’immatriculation des voitures au Maroc

Depuis la publication du bulletin officiel le 17 mai 2012 concernant la loi de finances 2012, les tarifs d’immatriculation ont presque augmenté de 50 % voire plus. Voici les différents prix qui sont désormais appliqués lors d’une immatriculation de voiture. Les nouveaux tarifs d’immatriculation appliqués actuellement au Maroc sont de :

  • 2 500 Dirhams pour les voitures qui ont une puissance fiscale de moins de 8 chevaux
  • 4 500 Dirhams pour les voitures allant de 8 à 10 chevaux
  • 10 000 Dirhams entre 11 et 14 chevaux
  • 20 000 Dirhams pour les véhicules de puissance égale ou supérieure à 15 chevaux

En ce qui concerne les prix des vignettes, les tarifs sont actualisés à partir du 1er janvier 2013. Le cout des vignettes des véhicules à essence est de :

  • 350 DH pour un véhicule de puissance fiscale inférieur à 8 CV
  • 650 DH pour les voitures de 8 et 10 CV
  • 3 000 DH des voitures entre 11 à 14 CV
  • 8 000 DH pour des automobiles à essence supérieure à 15 CV

Les vignettes des motorisations à diésel présentent une facturation plus onéreuse que les moyens de transport à essence :

  • 700 DH pour une voiture de puissance fiscale de moins de 8 CV
  • 1 500 DH entre 8 à 10 CV
  • 6 000 DH entre 11 et 14 CV
  • 20 000 DH pour des voitures de puissance fiscale égales ou dépassant les 15 CV

Selon ces constats, notons que l’augmentation des frais d’immatriculations est plus importante sur les voitures qui ont une puissance fiscale supérieure à 10 chevaux.